logotype

Derrière mon volant, que d’émotions !

Enfermée dans la carrosserie de ma voiture, j’ai l’impression d’être dans un monde parallèle. Mis à part les règles de circulation que chacun se doit normalement de respecter, il y a d’autres règles : les règles du jeu …

Par expérience, lorsque je roule avec ma petite titine, je sais que je ne dois pas trop jouer avec les gros. J’ai peu de chances de gagner ; par contre, dans notre grande voiture familiale, c’est différent. On est assis en hauteur et on gagne en respect ! Sans rien faire.

Les conducteurs, moi, toi, Madame et Monsieur Tout-le-Monde, m’apparaissent souvent dans la lune, malpolis, égoïstes, arrogants voire même inconscients.
Il roule tellement lentement … il m’enquiquine !
Il me dépasse comme un cinglé… qu’est-ce qu’il cherche à me prouver ?
Elle me fait une queue de poisson… on ne passe pas devant l’autre comme ça, cela ne se fait pas !
Il me colle, grands phares allumés… un peu de respect s’il vous plaît !
Il me klaxonne, aïe aïe aïe, qu’est-ce que j’ai fait !? et me brandit le poing en me dépassant…

Sur les autoroutes italiennes, ces Italiens que j’affectionne particulièrement m’apparaissent comme de véritables bandits ! Et me voilà à mon tour d’humeur méchante… je vais lui rendre la pareille… tu vas voir !!!

Ma petite vie dans ma petite voiture, c’est toute une histoire…
Elle me fait penser à ma vie avec les autres, dont les réactions et les manières de faire me semblent parfois étranges,  et j’imagine que moi aussi je dois être bizarre de temps à autre pour ceux qui me côtoient.

« Il ou elle est dans son petit monde !»
A quelque part, chacun de nous est dans sa petite bulle … Une bulle pleine de trucs : notre apparence, notre statut social, notre savoir, nos a priori, nos expériences, notre vécu tant négatif que positif… . Toutes ces choses font bien partie de notre vie, mais elles ne sont pas essentielles. Elles ne sont pas « NOUS » ! Mises au premier plan dans notre cœur, elles faussent le regard que nous portons sur ceux qui nous entourent ; elles nous empêchent de les rencontrer tout court.

Sortons de notre voiture… la route est encore longue, le voyage n’est pas  terminé et il est bon de s’arrêter…  Respirons l’air à pleins poumons et prenons le temps de nous retrouver.

Sortons de notre bulle et allons tout d’abord à notre propre rencontre. Osons la transparence : osons voir nos propres contradictions, nos peurs cachées, nos rêves oubliés. Osons découvrir nos zones d’ombres, nos zones sinistrées. N’ayons pas peur de nous poser les bonnes questions, il est toujours temps. Nous pouvons aussi nous confier à des proches, à des personnes de confiance et s’il le faut à des pros.

Mais en premier lieu, pour vivre tout cela, écoutons Dieu, parlons-Lui, disons-Lui tout. Il sait déjà Tout de nous… Il nous restera à jamais attaché, car Il a déjà tout payé pour nous.

Le monde a besoin de Christ… il a besoin de se confronter à du Vrai, à du Solide ! Il a besoin, pour Le connaître, de personnes authentiques, cohérentes, en phase avec ce qu’elles disent et ce qu’elles sont. Le monde a besoin de te voir toi, toi et non pas la bulle si fragile qui t’entoure et demain s’envolera.

Sors de ta bulle !

 

Si vous souhaitez laisser un commentaire, cliquez sur l'adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris