logotype

 

 

Assise confortablement dans un fauteuil du salon, j’attends patiemment mon tour. Quelques minutes plus tard, elle arrive et me demande gentiment : Alors, vous êtes prête ? Et moi de répondre en souriant : Oui, oui, allez-y !

Je me laisse faire. De toute façon, je suis bien obligée de faire confiance même si la manière qu’elle a de manier ses ciseaux m’étonne et m’inquiète … clic, clic par-ci, clic clac par-là … pas très méthodique tout ça ! Et la coiffeuse de me redemander en riant cette fois : Ça va ? Euh oui, ça va ... .

Cette fois, plus possible de retourner en arrière, une bonne masse de cheveux git déjà par terre. Clic, clic, clac, clic, elle continue son travail et à mon grand soulagement, la coupe commence à prendre forme et oh bonne surprise, j’aime à regarder la nouvelle tête qui s’y dégage ! C’est toujours le même visage mais les traits semblent rehaussés. Du coup, mes yeux qui avaient pour habitude de s’attarder sur le bas sont attirés par magie vers le haut et mon regard semble même avoir gagné en intensité.

Plus les minutes passent, plus la coiffeuse gagne ma confiance. Elle me devient même très sympathique !!! J’apprends qu’elle est la responsable du salon (appelé attention tenez-vous bien : Avant-Garde Coiffure) ; elle est visagiste et en plus, elle a fait une maîtrise. Où est le souci ?!

De retour à la maison, mon mari et mes filles sont unanimes : Ç’a te va super bien !



Seigneur, en cette nouvelle année 2017, aide-moi à grandir dans la confiance en ton amour et en ta manière d’agir dans ma vie

Continue l’œuvre que tu as commencée en moi

Oui, oui, vas-y !

Continue à émonder ma vie !
Déracine, coupe ce qui m’empêche de te connaître plus intimement et de te voir dans toute ta splendeur et ta gloire !
Arrache-moi à ce monde qui me pousse toujours en bas … je veux te voir grandir en moi !

Que ma personne soit un beau reflet de qui tu es. Pardon pour toutes les fois où mes attitudes et surtout mon cœur ont terni, voire défiguré ton visage et entaché ta personne auprès des hommes que tu aimes tant !

Seigneur, sans toi, je ne peux rien faire ; je veux m’attendre à toi seul et persévérer, encore et encore, encore et encore …

 

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris