logotype

 

Combien de fois ai-je pesté au volant derrière une voiture beaucoup trop lente à mon goût et combien de fois ai-je maugréé : Avance escargot ! Mes filles en sont témoins, honte à moi, bien trop souvent ! Ce ou cette automobiliste perturbe mon timing. « Pourquoi traîne-t-il autant ? Rêve-t-il, refait-il le monde avec son coéquipier ? On n’est pourtant pas dimanche ! Il a dû manger des es… ce matin ».

Dans ce monde où tout doit aller vite et ou la lenteur est à peine tolérée, parlons-en de ces escargots : N’auraient-ils pas des choses à nous apprendre, ces petits êtres si vulnérables, ces pauvres indésirables.

N’avez-vous jamais eu l’impression d’être à la traîne dans votre vie, dans votre foi ?

Vous sentez-vous parfois chargés, fatigués, vulnérables, craignant d’être écrasés par vos difficultés ou par les autres ?

Ou peut-être avez-vous l’impression d’avoir été bien moins lotis que les autres; vous en avez bavé… .

Si vous avez pu dire oui, ne serait-ce qu’une seule fois, la suite pourrait vous intéresser :

Pour la petite histoire, un escargot possède des glandes sécrétant différents types de mucus appelés par le commun du mortel bave. C’est cette bave qui lui permet  d’avancer. Mais l’escargot est malgré tout tributaire du taux d’humidité et si celui-ci n’est pas assez élevé, il se rétracte dans sa coquille.

La vie sur terre a vite fait de nous rappeler notre condition humaine. Nous pouvons si facilement et rapidement flancher jusqu’à nous retrouver position ventre à terre, avec une tendance à nous recroqueviller sur nous-mêmes. Mais la présence de Christ et son esprit dans notre cœur ont à chaque fois le don de nous déterrer, de nous relever et de nous faire espérer envers et contre tout. Les difficultés présentes nous préparent à ses promesses !

Si vous avez choisi de suivre le Dieu de Vie, son esprit œuvre nuit et jour en vous et sûr que vous avancez quelle que soit la perception que vous avez du chemin parcouru. Ne vous jugez pas ; ce qui compte, ce n’est pas le nombre de vos activités chrétiennes, ce n’est pas le nombre de personnes que vous aurez évangélisées, ni le nombre et la durée de vos temps de prière.

Ce qui importe, c’est votre disposition de cœur : Reconnaître que sans Dieu, vous ne pouvez rien faire, ni rien être. Reconnaître votre petitesse et vous ouvrir à la grandeur et à la bonté de Dieu : Boire à son eau vive illimitée pour vivre selon son Cœur, avancer  à son rythme, vous arrêter quand il vous le demande…

et à l’image d’un simple escargot, glisser en laissant derrière vous de belles traces lumineuses, toutes à la gloire de Dieu.

 

On vous a enseigné la conduite juste que le Seigneur exige des hommes; il vous demande seulement de respecter les droits des autres, d'aimer agir avec bonté et de suivre avec soin le chemin que lui, votre Dieu, vous indique (Michée 6 verset 8) 

 

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris