logotype

 

Il y a quelques temps, alors que j’étais allée me promener le long du Rhône durant ma pause de midi, une scène comique m’a donné à réfléchir.

Une femme handicapée en chaise roulante promenait son chien et tentait de le discipliner pour qu’il reste sur le chemin où elle se trouvait. Celui-ci n’arrêtait pas de courir dans tous les sens : Il parcourait les différents jardins potagers, passait par tous les petits chemins s’offrant à lui et reniflait tout ce qui se trouvait à la portée de son nez. Quand sa pauvre maîtresse l’appelait, il revenait vers elle mais après quelques secondes à peine, il disparaissait à nouveau. Il trépignait, insatiable, à se demander s’il n’avait pas le feu au derrière. Je n’ai pas pu compter ses allers et retours tant il y en avait.

C’était hyper drôle mais pas vraiment pour la maîtresse qui ne pouvait par aucun moyen le retenir. Elle n’avait que sa voix, et encore. Au bout d’en moment, elle n’en avait plus. Comment allait-elle lui faire comprendre qu’elle avait un but à atteindre … .

Ce chien m’a tout de suite fait penser à moi. Eh oui, c’était une période où je me dispersais dans plein de choses et où je me sentais insatiable. J’ai alors pensé au paroles dans Esaïe 48 verset 17 :

Ainsi dit l’Eternel,
Celui, qui te délivre
Et le Saint d’Israël
Moi, je suis l’Eternel, ton Dieu,
Et je t’instruis pour ton profit,
Je te fais cheminer dans la voie ou tu marches

J’ai simplement saisi qu’il n’était pas besoin de chercher un autre chemin. Mon manque de confiance dans le Seigneur m’avait fait perdre les pédales. J’étais déjà avec Jésus qui est le pain de Vie. J’avais juste besoin de persévérer … .

 

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris