logotype

 

 

Je suis libre !

Je suis libre de penser, libre de croire, libre de vivre ma vie
Moi, je vois les choses ainsi, je vois le monde comme ça
Pour moi, il n’y a pas d’interdits
Je vis ma vie au gré de mes désirs et envies, je sais me faire plaisir
Il faut savoir profiter, la vie est bien trop courte pour s’embêter
Et ce que les autres pensent de mes choix, vous voyez quoi !

Moi aussi je suis libre !

Libre de créer, d’intervenir, d’interagir
Je vois la vie avec passion
Je vois le monde avec espérance
Je vois chaque vie, chaque homme, chaque femme avec des jumelles bien particulières ; des jumelles qui voient bien au-delà du visible

Je suis libre mais
Je t’aime tant… que je n’ai jamais accepté l’idée d’être séparé de toi à tout jamais
Je t’aime tellement que j’ai décidé de m’écorner
J’ai accepté d’envoyer une partie de moi, mon fils que j’aime depuis les temps éternels, marcher sur ta terre
Il est né, il a grandi, il a vécu, il a travaillé, il a senti, ri. Il a aussi pleuré, il a beaucoup souffert
A 33 ans, il a été crucifié sur une croix parce qu’il avait osé dire qu’il était Fils de Dieu et ça les hommes religieux ne l’ont pas accepté

Et pourtant

Je suis libre, mais je t’aime tant que moi, créateur de l’infiniment petit et de l’infiniment grand, j’ai décidé de te rejoindre pour de vrai en chair et en os pour que tu puisses devenir mon fils, ma fille, et ceci pour toujours

Sur la croix Jésus a absolument tout porté : Tes souffrances, tes péchés ainsi que ceux de chacun ici-bas ; il a payé pour tes fautes qui nous séparent tel un mur, un mur invisible à tes yeux mais pourtant bien réel

Jésus est venu pour te réconcilier avec moi

En ce temps de Noël, ne passe pas à côté de moi comme ça…  Accepte le cadeau que je te fais : Reçois Jésus dans ton cœur. Mon fils est né il y 2017 ans, il  est mort à 33 ans, mais aujourd’hui, il est vivant : Je l’ai ramené moi-même à la vie car je suis plus fort que la mort !

Tu es libre … je t’ai créé et désiré ainsi !

Tu es libre d’accepter mon cadeau, d’accepter Jésus ou pas. Mais laisse-moi juste encore te dire une dernière chose : En te réconciliant avec moi, tu connaîtras la vraie liberté, une liberté jamais expérimentée

Peux-tu juste imaginer ce pour quoi je t’ai créé ?

Je t’aime !
Dieu, Ton Père céleste   

 

 Si vous souhaitez laisser un commentaire, cliquez sur l'adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris