logotype

 

J’irais bien jusqu’au bout du monde !

Et toi ?

Pour ma part, il y a des coins du monde que mes yeux aspirent à découvrir et d'autres que j'aimerais tant revoir : De mes 3 semaines au Burkina Faso, plein de souvenirs sont restés gravés en moi : La magnifique végétation triomphant grâce aux pluies torrentielles de saison, les maisons insolites, les marchés animés et colorés, les sourires, la grande pauvreté aussi.

Je me rappelle : Des voyages en jeep sur les routes cahoteuses, nos visages emmitouflés dans des grands foulards pour nous protéger de la poussière rouge qui nous volait contre, des odeurs du soir, des bruits des animaux à la tombée de la nuit, et des frères et sœurs africains chantant, sautant, dansant de tout leur être durant des heures, des heures, jusqu'au bout de la nuit.

J’aimerais parfois vivre plus intensément, vivre autrement… .

Mais avant d’aller au bout du monde, j’aimerais arriver au bout de certaines choses pas très loin de chez moi puisqu’elles sont carrément en moi : Au bout de mes résistances, au bout de mes peurs. Lâcher ces derniers bouts de passé chiffonnés que je retiens encore juste du bout des doigts. En finir avec une habitude qui me colle à la peau, en finir avec mes vieilles histoires... .

Ambitieux n’est-ce pas ?

Oui, mais je sais que c’est possible car Jésus est allé jusqu’au bout de son Chemin de Croix. Et j'ai cette ferme assurance qu’il m’accompagne de près jusqu’au bout de mes vieux chemins et qu’il en crée des bien meilleurs, des merveilleux, faits juste pour moi; et il sait si bien y faire ... .

Il a su y faire avec Jacob. Vous souvenez-vous de son incroyable histoire ? Saisi d'angoisse à l'idée de revoir son frère à qui il avait usurpé bien des années plus tôt le droit d’aînesse, il implore Dieu de le délivrer de sa main. Durant la nuit qui suit, un ange vient se battre avec lui dans un étrange corps à corps et Jacob finit avec une hanche démise. Il ne sera plus jamais le même homme car avant de le quitter, l’ange le bénit par ses paroles : Tu ne seras plus Jacob, mais tu seras appelé Israël, car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.

Et toi, avec quoi te bats-tu encore… ?

Ne baisse jamais les bras; persévère, bats-toi dans la prière. Pleure, crie, implore ton Dieu. Avec lui, sûr que tu pourras aller jusqu’au bout de tout ce qui te garde encore enchaîné et de tout ce qui t’empêche de vivre à 100%.

Va jusqu’au bout de tes rêves, n’y renonce jamais ! Sois un vrai aventurier ! 

N.B. (Re)découvrez cette partie de vie de Jacob dans les chapitres 32 et 33 de la Genèse.

 

 

 Si vous souhaitez laisser un commentaire, cliquez sur l'adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris