logotype

  

 

J’avais 15 ans quand nous avons déménagé de Vevey à Versvey, petit bled perdu dans la plaine du Rhône entre Roche et Yvorne. Nous avons quitté notre minuscule appartement de 3 pièces et nous sommes retrouvés, mes parents, ma sœur, mon frère et moi-même dans une immense villa; cela faisait bizarre et il a fallu retrouver ses repères. En plus, nous n’avions plus de voisins et pour rencontrer des gens, il fallait prendre le vélo et pédaler dur car le vent était omniprésent et soufflait souvent dans tous les sens… .

Dans cette plaine du Rhône, j’ai eu peur d’y mourir… . C’était un soir de décembre. Ma mère m’avait conduite en voiture à la gare d’Yvorne. Je devais prendre le train pour me rendre à Vevey. J’ai attendu, attendu, mais aucun train ne s’est arrêté. Des gros flocons de neige se sont remis à tomber et je n'y voyais plus trop clair. Les arbres qui me servaient d’habitude de repère s'étaient volatilisés. J’ai fait demi-tour. J’ai essayé de retrouver la petite route connue qui séparait deux champs en direction de l’autoroute, en vain. Malgré tout, j'ai continué à marcher. 

C’est quand mes jambes ont commencé à enfoncer dans la neige que la peur m’a saisi. J’ai commencé à pleurer de toutes mes larmes et à crier : Seigneur, j’veux pas mourir, aide-moi à retrouver le chemin ! J'ai repris la route dans le brouillard avec pour seuls repères les faibles lueurs et le bruit estompé des voitures sur l’autoroute.

Le temps passait, la nuit arrivait à grands pas quand enfin mes pieds ont atterri sur l’étroite route menant droit à la maison. Je n’enfonçais plus. J’ai vu les lumières allumées de notre villa et quand enfin j’ai sonné à la porte, ma mère n’en revenait pas. Mes cheveux avaient gelé et des glaçons s’étaient formés sur ma tête ... . Dieu m'a ramené à la maison ce jour là et m'a gardée tant d'autres fois !

Mon cœur et mon âme ont eu si froid et si longtemps, à la limite de cesser de battre. Mais Dieu a toujours été là et aujourd’hui, je vois clairement sa main. Il a su se révéler à moi et son cœur contre le mien m’a consolé, réchauffé, réanimé ... .

Dieu a toujours été à tes côtés et tu es dans son cœur depuis les temps éternels. Il s’est réjoui de ta naissance et n’a manqué aucune seconde de ta vie. Il a l’album photos complet dans son cœur et se souvient de tout, même de ce que toi tu as mis aux oubliettes... .

Il sait exactement ce que tu as perdu et/ou ce que tu n'as jamais eu … et ce qui est encore perdu et ténébreux au fond de toi.

Laisse-le te visiter et t’accompagner dans ces coins et recoins tristes, sombres, désolés, peut-être même effrayants. Il aura du tact, sois en sûr, il saura le faire… .

Il est capable de te consoler et de transformer tous ces coins perdus en magnifiques nouvelles parcelles de vie. Oui, c’est ton être tout entier qu’il veut retrouver et sauver !

Luc 19 verset 10
Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu (Luc 19 verset 10)

 

 Si vous souhaitez laisser un commentaire, cliquez sur l'adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

2018  Echos de sa voix  design by  serrurier paris